fbpx Skip to content

Et si vous pratiquiez la sieste au travail ?

Introduction

Si l’idée de dormir sur son lieu de travail peut sembler saugrenue voire déplacée, c’est un concept qui fait de plus en plus d’adeptes dans le monde du travail.

De nombreuses études se sont penchées sur les vertus de cette pratique, qui possède un impact bénéfique sur le bien être des travailleurs, mais également sur leur productivité.

Les siestes en environnement de travail sont une pratique destinée à se démocratiser dans le futur, mais pourquoi et comment ?

Des travailleurs de plus en plus fatigués

De plus en plus d’employés souffrent de fatigue du fait de leur environnement de travail, de leur conditions de travail voire même de la charge physique que celle-ci entraîne. Au Canada, c’était près d’1,3 Millions de personnes qui indiquent souffrir de fatigue chronique en 2014.

Selon un sondage Léger de 2019, c’est près de 40% des Québécois qui auraient subi des cas d’épuisement professionnels, et ce chiffre monte à presque 60% si on prend le Canada dans sa globalité.

Cette fatigue chronique peut être destructrice sur le long terme ouvre malheureusement  la voie à une mauvaise santé mentale.

Selon une étude de la NASA, la productivité de leurs employés augmenterait de près de 35% grâce à ces siestes réparatrices.

Les avantages de la sieste au travail

Somnolence du début d’après-midi

La sieste répond à un besoin biologique présent chez la plupart des mammifères pour contrer la baisse d’énergie et de vigilance en milieu de journée. Pour éviter la somnolence au bureau, s’accorder une sieste entre 14 et 15 heures est l’idéal pour remédier à ce coup de fatigue.

Augmentation des capacités cognitives

Dormir une dizaine de minutes par jour contribue à booster certaines capacités cognitives comme la créativité. Réalisée quotidiennement, la sieste rend même plus dynamiques ceux qui la pratiquent 

Effet positif sur l’insomnie

Dormir une dizaine de minutes par jour diminue fortement le stress et les variations d’humeur. Le manque de sommeil augmente l’angoisse et la mauvaise humeur, ce qui crée un cercle vicieux… qu’une sieste peut aider à briser.

Diminution de la pression artérielle

À long terme, une sieste quotidienne permet de diminuer la tension artérielle. Le risque d’être atteint par une maladie cardiovasculaire diminue lui aussi. En effet, le sommeil par petites phases (10 à 20 minutes) a pour effet d’améliorer la régulation cardiovasculaire

Améliorer la capacité de mémorisation

La sieste aurait aussi pour bienfait d’améliorer la mémoire et la vigilance. En effet, ces capacités seraient directement impactées par le manque de sommeil. Dormir quelques minutes en début d’après-midi permettrait donc de refaire le plein et de combler un éventuel manque de sommeil, pour finalement améliorer la concentration.

Productivité en entreprise

Selon une étude de la NASA, la productivité de leurs employés augmenterait de près de 35% grâce à ces siestes réparatrices. La NASA constate également une nette augmentation de la vigilance, réduisant ainsi le nombre d’accidents. 

De même, l’université Harvard estiment que l’économie des États-Unis serait fortement impactée par la baisse de la productivité d’un travailleur fatigué. Le coût de cette baisse de productivité est estimé à plusieurs dizaines de milliards de dollars.

La sieste oui… mais dans quelles conditions ?

Mais si faire la sieste a de nombreux avantages, ce n’est pas pour autant une pratique à laisser sans encadrement. La sieste n’est pas à pratiquer n’importe comment, surtout dans un environnement professionnel.

Pour éviter de tomber dans un sommeil profond, et se réveiller étourdi, il est préconisé de pratiquer de courtes siestes, d’une durée optimale de 20 minutes, qui permettent de redynamiser l’organisme, de restaurer l’énergie et d’améliorer les capacités cognitives. 

De même, il est recommandé pour cette pratique d’y prévoir un espace qui y soit dédié, un lieu spécifique aménagé dans lequel les travailleurs peuvent se reposer dans le calme, afin que bien sur la sieste soit belle et bien régénératrice. 

L’entreprise Recharjme à Montréal propose des cabines de relaxation immersives, insonorisées et  individuelles, que l’on réserve avec une application mobile pour garantir la sécurité et l’intimité de l’utilisateur lors de chaque séance de 25 minutes. Ces cabines sont installées dans les entreprises, et sont en libre accès par les employés.

Conclusion

Alors que de plus en plus de travailleurs s’épuisent et souffrent de leur rythme de travail, des solutions émergent pour leur permettre d’évoluer dans un cadre professionnel plus sain. Pour aider les travailleurs et leur offrir un environnement de travail plus empathique et bienveillant, la jeune start-up Québécoise Recharjme a conçu des cabines de repos en entreprise, propice pour effectuer des courtes siestes réparatrices.

Ils nous font confiance

Centre universitaire de santé McGill

Ils nous font confiance

Centre universitaire de santé McGill